Bien choisir sa veste softshell

Premièrement, une bonne veste softshell doit être confortable et fonctionnelle. Aussi, l’équilibre entre sa résistance au vent, sa résistance à l’eau et sa respirabilité est important et peut varier considérablement d’un produit à l’autre.
Voilà un descriptif des différents composants et technicité pour bien choisir une veste softshell.

Softshell 2 couches sans membrane

• Les softshells à deux couches sont composées de deux tissus qui sont laminés ensemble.
• Le tissu externe est traité avec un revêtement résistant à l’eau qui pénètre dans les fibres et cause la déperlance de l’eau.
• La couche interne évacue l’humidité du corps, fournit une chaleur supplémentaire et permet une liberté de mouvement.
C’est une option qualitative à un prix accessible.

softshell
softshell
Softshell 2 couches avec membrane

• Le tissu extérieur est traité avec un hydrofuge
• Une membrane imperméable est laminée à la couche extérieure
• Parfois avec un filet protecteur suspendu à l’intérieur qui protège la membrane.
• Cette option n’est pas aussi repandue que les vestes 3 couches, parce qu’elle est moins respirante, moins durable

softshell
softshell
Softshell 2.5 couches avec membrane

• La conception d’une softshell 2,5 couches est similaire à celle d’une 2 couches.
• Ensuite, un stratifié très mince ou un autre revêtement est imprimé ou pulvérisé sur la couche intérieure pour protéger la membrane contre la sueur, la saleté ou d’autres huiles qui pourraient obstruer les pores. Cette couche est souvent «peinte», c’est pourquoi elle est considérée comme une demi-couche.
Les softshells 2,5 couches sont de plus en plus populaires car il s’agit de vestes légères et performantes avec de bonnes fonctionnalités.

Softshell 3 couches

• Les matériaux durables extérieurs hydrophobes (non absorbants), comme le polyester, le polyamide ou le nylon, sont revêtus d’un agent hydrofuge pour éviter que la couche extérieure n’absorbe l’eau.
• La membrane ou couche intermédiaire est fabriquée à partir d’un matériau synthétique très mince. La membrane est imperméable à l’eau et respirante, avec des pores microscopiques qui permettent à la vapeur de passer mais empêchent l’eau de rentrer.
• La couche interne est généralement en polaire. S’il s’agit d’une veste de ski, on y rajoutera un matelassage, si on parle d’une veste running, on choisira un single jersey plus fin.
• Les 3 couches sont laminées ensemble
Les softshells 3 couches représentent environ 80 à 90% du marché
TPU
La membrane TPU est un polymère respirant et imperméable. Il est doux et flexible, sa structure légère lui garantit des performances optimales.
softshell